Metronomy, pop de geek pour faire danser
18 octobre 2019

Metronomy, pop de geek pour faire danser

Depuis plus de dix ans maintenant, Metronomy, aligne les tubes pop minimalistes, et pourtant totalement irrésistibles. Quel est donc le secret de ces Anglais, en tournée mondiale jusqu’en avril 2020 ?

Une trajectoire tranquille

À la tête de Metronomy, on trouve Joseph Mount, originaire du Devon dans le sud de l’Angleterre. Rien de très original dans sa bio : l’ennui de l’adolescence, les premiers émois musicaux et la formation de groupes. Metronomy naît d’une escapade, d’un premier ordinateur qui lui fait découvrir de nouveaux horizons musicaux. Très vite, le jeune homme se produit live, avec un groupe autour de lui. Après un premier album, des remixes et les premiers fans, c’est avec le second disque Nights Out que Metronomy décolle vraiment. Le groupe confirme ensuite avec The English Riviera, 3e album sorti en 2011. Porté par le formidable single The Look, le disque s’impose comme la bande-son du moment.

Metronomy, toujours en mouvement

Metronomy aime les voyages. Dès le début, le groupe multiplie les concerts et les salles et festivals sont toujours plus grands. Malgré ce rythme soutenu, Joseph Mount et ses musiciens gardent intacte leur fraîcheur, tant sur Love Letters (2014, avec le tube du même nom) que sur l’album Summer 08 (2016). Avec son sixième album, Metronomy Forever paru en fin d’été 2019, la formation anglaise entretient sa cote d’amour auprès de ses fans français. Entraînante (Salted Caramel Ice Cream), chaloupée (Walking in the Dark) et toujours sans redite, la musique de Metronomy est un délice qu’on espère encore déguster longtemps, y compris lors de leur tournée 2019/20 qui sillonne l’Europe et les États-Unis.

 

Sources photo : « metronomy announce new album, Metronomy Forever, on coloured 3xLP » – thevinylfactory.com

Vous devez avoir l'âge légal pour la consommation d'alcool pour consulter ce site.

Je certifie que j'ai l'âge légal pour la consommation d'alcool dans mon pays de résidence.