Clara Luciani, monstre au charme fou
12 octobre 2018

Clara Luciani, monstre au charme fou

Elle a débarqué dans le monde de la musique presque par surprise, mais il est maintenant impossible de ne pas être subjugué par Clara Luciani. À vérifier sur scène cet automne.

Itinéraire d’une jeune femme timide

Sensation musicale de ces derniers mois avec son premier album “Sainte Victoire”, Clara Luciani n’a pas toujours été sur le devant de la scène. Au début des années 2010, elle commence avec le groupe La Femme, dont elle était une des voix féminines, cachée dans l’ombre. Alors que le groupe commence à remporter un succès grandissant, elle le quitte : c’est toute seule qu’elle tracera sa route désormais. Rien de facile pourtant, car les galères se succèdent et c’est le soutien d’artistes comme Raphaël ou Benjamin Biolay qui lui permettent de croire en son destin. 2017 arrive, et la jeune femme sort son premier mini-album.

Premières victoires pour Clara Luciani

Avec “Monstre d’amour”, la jeune femme prend d’un coup la lumière, et séduit avec son caractère à la fois discret et affirmé. Sa voix grave ne laisse personne indifférent, son allure de figure pop des années 60 non plus. Les comparaisons ne tardent pas, notamment avec François Hardy dans sa jeunesse, mais la jeune femme cite Nico en icône incontournable. Quand vient en 2018 le temps de l’album “Sainte Victoire”, c’est une jeune femme plus sûre d’elle qui s’impose. Son nom est sur toutes les lèvres, et vous avez peut-être croisé sa silhouette en festival ou entendu son tube La grenade https://youtu.be/85m-Qgo9_nE. La jeune femme timide avait besoin de dégoupiller pour éclore. La tournée actuelle permettra de le constater.

Vous devez avoir l'âge légal pour la consommation d'alcool pour consulter ce site.

Je certifie que j'ai l'âge légal pour la consommation d'alcool dans mon pays de résidence.