Cat Power, toujours The Greatest
7 novembre 2018

Cat Power, toujours The Greatest

Depuis plus de vingt ans, Cat Power enchante le public avec sa folk incarnée. Alors que son nouvel album “Wanderer” sort, retour sur une artiste qui n’est pas près de ronronner.

Premiers coups de griffe

Cat Power, de son vrai nom Chan Marshall, n’a pas toujours dégagé la sérénité qui est la sienne désormais. Tous ceux qui ont suivi la carrière de la musicienne ont connu son hyper-sensibilité. Ses débuts sont marqués par ses rencontres avec Sonic Youth, son apprentissage de la guitare en solitaire, et un dépouillement musical qui touche au coeur. Elle termine ainsi plus d’une fois des concerts en larmes, se mettant à nu dans ses chansons et leur interprétation. C’est pourtant dans l’apaisement et la soul de “The Greatest” que Cat Power touche enfin le grand public. Chan Marshall vient de se réinventer : on est en 2006.

Cat Power, le pouvoir de la soul

En faisant son chemin vers le grand public, Cat Power semble aussi plus sereine, et elle peut désormais se permettre de prendre le temps. Si on entend Cat Power partout (au cinéma, à la télévision), elle se fait rare sur disque. Il faudra attendre 2012 pour écouter “Sun”, qui finit d’installer l’Américaine parmi les plus grandes. La sortie de “Wanderer” cet automne 2018 fait donc figure d’événement après six ans d’absence. Si elle signe un duo avec Lana Del Rey (“Woman”) et reprend Rihanna pour une ballade belle à fendre l’âme (“Stay”), cela sonne toujours comme du Cat Power. Trop rare, la féline Chan Marshall continue à séduire : profitez-en !

Vous devez avoir l'âge légal pour la consommation d'alcool pour consulter ce site.

Je certifie que j'ai l'âge légal pour la consommation d'alcool dans mon pays de résidence.