Le Top 5 des musées qui “déchirent”
13 novembre 2018

Le Top 5 des musées qui “déchirent”

Quand on prononce le mot « musée », ça sonne souvent un peu poussiéreux. Voici pourtant cinq musées qui vont vous faire changer d’avis sur les musées !

Vous aimez les possibilités d’immersion offertes par le numérique ? Vous allez adorer le Mori Building Digital Art Museum. Créé par le collectif artistique japonais TeamLab, ce musée est le premier consacré à l’art numérique. Dans cet espace colossal de 10 000 m2, les œuvres se répandent du sol au plafond et sont conçues pour effacer la frontière entre les visiteurs et l’art. Magique.

Dessiné par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, le MAC est souvent comparé à une soucoupe volante. Situé dans la mégalopole de Rio de Janeiro, le MAC a été conçu comme une fleur qui se reflète dans une piscine-miroir de plus de 800 m2. Cette architecture futuriste est un écrin parfait pour l’une des plus importantes collections d’art contemporain du Brésil.

La devise du Museum of Bad Art résume parfaitement le projet du musée : « un art trop mauvais pour être ignoré ». Alors que les musées célèbrent la réussite, le MOBA s’attarde sur l’échec. L’une de ses pièces phare est intitulée « Lucy in the Field with Flowers » et a été trouvée dans une poubelle de Boston. Attention, le MOBA ne se moque pas de l’art, il s’amuse de pièces pensées avec beaucoup de sérieux mais dont la réalisation a quelque part raté.

Classique mais très efficace, l’Hermitage reste un musée incontournable, dans la catégorie du Louvre et du Prado. S’il est impossible de lister toutes les œuvres que contient ce palais-musée, on peut citer des Picasso, une collection de Rembrandt ou encore une série très riche d’impressionnistes et post-impressionnistes, avec Monet, Van Gogh ou Gauguin. Pour ne pas passer à côté de trop d’œuvres ni du palais, il faut compter au moins deux jours de visite à L’Hermitage.

Vingt ans après son ouverture, le Guggenheim à Bilbao n’a rien perdu de son pouvoir d’attraction. Conçu par l’architecte Frank Gehry, le Guggenheim est toujours l’un des rares bâtiments d’architecture contemporaine à plaire autant aux critiques qu’au grand public. Avec ses airs de poisson en titane, le bâtiment mérite déjà qu’on s’y perde. Alors si vous rajoutez des expositions permanentes et temporaires souvent au top, ça donne une expérience unique.

Vous devez avoir l'âge légal pour la consommation d'alcool pour consulter ce site.

Je certifie que j'ai l'âge légal pour la consommation d'alcool dans mon pays de résidence.